3 bonnes raisons d'être minimaliste avec une SEP

Le minimalisme, c'est à la mode.
Ca réduit le stress. C'est bon pour l'esprit. C'est bon pour le porte-monnaie. C'est bon pour la planète.

Alors autant vous dire qu'on aurait tort de s'en priver !

Et je peux d'ores et déjà vous dire que cet article sera suivi d'autres explications sur le sujet, pour aller un peu plus loin et pour ceux qui veulent essayer : ce sera le thème du mois d'avril !

OK c'est bien... mais c'est quoi ?

L'idée de base du minimalisme, c'est de se contenter de n'avoir que ce qui est nécessaire.

Se débarrasser de ce qui n'est pas nécessaire... pour faire de la place pour ce qu'on aime !

Ou comme lu récemment, ce résumé parfait :

 "Il s’agit de vivre mieux avec moins, en se concentrant sur l’essentiel, sans se laisser envahir par le superflu."

3f245c4427 1

 

C'est pas déjà ce que je fais ? A peu près...?

Voilà des décennies qu'on nous explique qu'il faut consommer, pour se sentir beau et riche et fort. Acheter, c'est preuve de puissance. D'ailleurs, j'ai une preuve (presque) irréfutable : on parle bien de POUVOIR d'ACHAT, non ? ^^

On nous incite à acheter quand on va bien, pour fêter ça. Quand on va mal, pour se changer les idées. Quand on est en bonne santé, pour en profiter. Quand on est malade, parce que c'est tout ce qu'il nous reste. Quand on est riche, pour le montrer. Quand on est pauvre, pour faire semblant.

Et on achète des choses, tout le temps. Un nouvel aspirateur, une nouvelle montre, un nouveau canapé, une nouvelle vaisselle, une nouvelle lampe, un nouveau torchon, une nouvelle robe, un nouveau sac, de nouvelles chaussures, un nouveau téléphone. Et souvent, alors qu'on avait déjà quelque chose de fonctionnel. Donc on va pas le jeter, puisque "ça peut toujours servir !".

Ahhh ! Cette phrase !!! ♥

EncombrementDu coup, on accumule les vêtements, l'électroménager, le linge de maison, les produits de beauté, la vaisselle, les chaussures, et tout l'équipement lié aux nouvelles technologies.

Y compris les petits hauts aux motifs de l'été dernier complètement démodés, le pantalon trop grand de tata Danielle, la lampe moche qui était dans l'appart quand on est arrivés, la robe déchirée mais que je ferai recoudre quand j'arriverai de nouveau à rentrer dedans, le parfum que mamie m'a offert pour Noël mais qui pue, les médicaments périmés...

Techniquement, si on a une maison suffisamment grande... ça peut presque passer incognito, et on le vit plutôt bien.

Sauf que ça implique aussi tout un tas de désagréments plus ou moins conscients.

D'abord,  ça veut dire que les placards sont pleins. Et on galère à chaque fois qu'on veut ranger un nouveau truc.
Ca veut aussi dire qu'on peut se faire voler plein de choses. Ce qui crée une anxiété inconsciente, une "peur de perdre" qui est +/- proportionnelle à ce qu'on a à perdre.
Et puis, au quotidien, ça veut dire ranger plein de choses, les voir tout partout... et ça encombre l'esprit autant que l'espace !
Parce que la notion d' "espace intérieur" est à la fois dans la maison et dans la tête, et que les deux sont liés.

Alors on fait quoi ? Il faut tout jeter ?!?

Bien sûr que non !

L'idée est de trier, progressivement, chacun à son rythme, grâce à différentes méthodes... pour désencombrer.
En anglais, c'est le "decluttering", pour ceux qui suivent des youtubeuses.

L'idée générale, c'est de prendre CHAQUE objet de la maison (ou de la pièce, ou du meuble... selon la cible du jour ^^), et de déterminer pour chacun s'il a une vraie raison d'être, ici. Est-ce que je m'en sers régulièrement ? Est-ce qu'il me colle un grand sourire sur le visage chaque fois que je le vois parce que ça me rappelle un super moment de ma vie ? Ou est-ce que au contraire, il est endommagé et je l'ai remplacé ? C'est dans le placard depuis que j'ai emménagé et je n'y ai jamais touché mais "on sait jamais"...?

En fait évidemment pour chaque pièce/objet les questions seront un peu différentes, à adapter selon l'usage, etc... mais l'idée est que tout ce qui n'est pas utile ou porteur de joie n'a rien à faire dans la maison.

En revanche, on n'est pas obligé de jeter !

La plupart des choses en bon état pourront être revendues sur Leboncoin ou Vinted... ou bien données à des associations à but caritatif, par exemple. Certaines pourront même être offertes ou données à des proches, si vous savez que ça peut plaire à quelqu'un. Ce qui est endommagé et ne peut pas être réparé, en revanche, devra être recyclé de préférence, ou jeté s'il n'y a vraiment aucune alternative ! :)

Avec une SEP, ça m'apporte quoi, le minimalisme ?

Dans les grandes lignes, ça nous apporte la même chose qu'aux autres : un environnement plus léger, et des économies de temps, d'énergie, et d'argent.

Sep minimalisme

Si vous ne travaillez plus, à cause de votre SEP, vous serez sûrement ravis d'avoir un environnement plus simple, toute la journée. Et si vous travaillez, c'est en rentrant du travail que vous apprécierez la légèreté. Moins de choses de partout, plus d'espace pour respirer, des placards mieux rangés.

Mais la vrai lien entre minimalisme et sclérose en plaques est que c'est surtout pour tout ce qui concerne la fatigue et le ménage, que c'est un atout vraiment intéressant : moins de choses à ranger, un rangement et un ménage facilité, moins d'entretien.

Ensuite, pour ceux qui ont des difficultés cognitives, et qui ne savent jamais où sont rangées les choses : nul doute que de diminuer le nombre d'objets présents dans vos placards, et d'améliorer leur organisation, seront de bons atouts pour tout retrouver plus vite et plus facilement !

Et enfin, l'aspect économique est également intéressant : l'étape du désencombrement est un réel apprentissage. Sur le moment, ça nous apprend à déterminer ce qui est superflu, et à s'en séparer. Mais la prochaine fois que vous ferez les boutiques... il y a de bonnes chances pour que vous n'achetiez plus de la même façon : certaines questions vous seront devenues familières comme : est-ce que je possède déjà quelque chose qui pourrait le remplacer ? est-ce que ça me sera vraiment utile ou est-ce que c'est juste quelque chose que je trouve super ? est-ce que ce vêtement me met vraiment en valeur ou est-ce qu'il restera dans mon placard jusqu'au prochain tri ?
Vous verrez que les économies ne tarderont pas à devenir évidentes !

 

Mais il existe plusieurs façons d'appréhender le minimalisme ; plusieurs approches et pratiques selon nos aspirations, et qui peuvent avoir des résultats différents.
Je vous invite donc à aller voir quelles sont les 6 formes de minimalisme, pour choisir celle qui correspond à vos envies et vos valeurs ! :D

SEP vie quotidienne minimalisme

Ajouter un commentaire